Portrait de Pascale Girardin : artiste céramiste d’exception

J'aime Ne bouge pas J'aime plus
 
0

Depuis plus de vingt ans, Pascale Girardin œuvre entre le monde de la céramique, des arts visuels et du design. Récipiendaire de plusieurs prix et bourses, ses réalisations complémentent l’architecture de nombreux hôtels et restaurants de luxe aux quatre coins du globe. Voilà son dernier projet réalisé à New York.

L’artiste céramiste a participé au mandat du groupe Rockwell de concevoir des sculptures murales inspirées du sumi-e, l’art japonais de la peinture à l’encre pour le restaurant Nobu Downtown. Pascale Girardin y a réalisé un duo de murales en relief dans l’aire principale. Les 3 500 pièces de céramique faites à la main ressemblent à des briquettes de charbon de bois, fixées une à une sur deux murs de plâtre vénitien rouge.

Une des autres oeuvres de Pascale Girardin orne les murs d’une salle privée. Celle-ci s’inspire du boro, un art textile japonais. « Le boro est une mosaïque de différents tissus de coton indigo, explique l’artiste. Le fait que les morceaux raccommodés soient de taille aléatoire donne un style vivant à l’étoffe. »

Pour réaliser l’œuvre, le studio de Girardin a produit des centaines de blocs et de carrés de taille différente et vernis de diverses nuances de bleu cobalt. La murale en deux et en trois dimensions crée un remarquable effet texturé et intègre habilement des lampes votives DEL qui l’éclairent.

Pour délimiter l’autre espace privé, la salle Sake, le studio de l’artiste a confectionné plus de 70 bouteilles d’alcool de riz en terre cuite posées sur deux étagères allant du plancher au plafond. Faisant honneur aux styles de poterie traditionnelle de Seto et de Mino du centre-sud du Japon, les pièces fabriquées au tour ont été cuites comme de l’argile naturelle. Rehaussées de traits de pinceau bleu cobalt, elles ont chacune une taille, une forme et des motifs uniques.

Pour Pascale Girardin, artiste céramiste de Montréal, se joindre à une équipe et entreprise de cette envergure est inestimable. « J’étais honorée de participer au projet et de me voir confier un espace de création aussi vaste. Je fais partie du second volet de cette page d’histoire », dit-elle. C’est Rockwell qui a personnellement invité Girardin à créer une série d’installations pour le restaurant.

L’artiste céramiste se distingue pour ses œuvres de grande échelle d’inspiration asiatique, composées d’innombrables céramiques uniques. Son talent transforme le lobby d’hôtels cinq étoiles et des vitrines d’établissements de luxe partout dans le monde. On anticipe déjà ses prochains projets.

Crédit Photo : Stephany Hildebrand

Save

Save

Anne Bernat

l'auteur

Anne Bernat

Épicurienne et curieuse de nature, Anne se nourrit du contact avec les autres. Elle est une fervente croyante que dans la vie, tout est parfait. Il suffit juste de marcher les yeux ouverts et de s’émerveiller même (et surtout) des choses les plus simples. Car simplicité rime avec authenticité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *