Cap sur l’île Fogo : design humaniste et contemporain

J'aime Ne bouge pas J'aime plus
 
2

Située au large de Terre-Neuve, l’île Fogo est devenue l’une des destinations les plus prisées au Canada. Dans un entretien exclusif avec Alexandra Weston, directrice supérieure Marque et Stratégie chez Holt Renfrew, l’instigatrice du projet Zita Cobb  se confie sur les motivations et l’histoire derrière la revitalisation de cette île paradisiaque, un brin recluse.

Après avoir fait sa marque à titre de cadre en haute technologie, Zita Cobb a repris le chemin de sa ville natale en 2000 avec un seul but en tête, celui de redonner à l’île Fogo ce qu’elle lui avait transmis et appris. C’est en 2003 que Zita débuta les travaux sur l’île Fogo avec l’aide de ses deux frères,  Anthony et Alan Cobb. De là est née la Shorefast Foundation, basée sur les principes du développement communautaire.

Au commencement de cette aventure, Zita misa ses forces sur les arts pour une raison valide. En effet, le programme Société Nouvelle de l’Office national du film du Canada avait énormément aidé la communauté de l’île Fogo à maintenir le cap lorsque la pêche avait périclité. Ainsi, le centre Fogo Island Arts vit le jour et héberge un programme international d’artistes contemporains résidents.

« L’île Fogo est un endroit dont l’existence semble impossible, mais dont on a toujours rêvé.»

« J’ai vécu une enfance merveilleuse. C’est certain qu’en comparant avec l’époque actuelle, nous n’avions pas grand-chose, mais en même temps, nous avions tout. Je ne peux m’imaginer un endroit plus idyllique où grandir ».

Depuis, l’île continue à se développer et héberge  désormais un groupe d’entreprises sociales, dont l’hôtel Fogo Island Inn, la boutique Fogo Island Shop et l’entreprise Fogo Island Fish. En parallèle, de nombreux programmes caritatifs, tels que l’initiative New Ocean Ethic y ont trouvé leur place et font désormais partie de l’intégralité du projet.

Leur but commun est simple : « Réinventer la façon de faire les choses ». Cela se ressent dans l’un des bâtiments clé de l’île, l’hôtel Fogo Island Inn. Son design, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur, est spectaculaire.

Pour sa conception, Zita et son équipe ont fait appel à l’architecte terre-neuvien Todd Saunders. Son mandat consistait à mettre en valeur toute la richesse des traditions côtières, tout en les parant d’un aspect contemporain.

Avant sa construction, des studios pour les artisans et les artistes avaient été érigés, servant ainsi de projets pilotes.  C’était la première fois d’ailleurs que les artisans de l’île Fogo avaient à construire des immeubles de facture contemporaine. On reste sans mots devant le résultat.

Nous conclurons sur le fragment de l’une des œuvres de l’artiste néo-zélandais Glenn Colquhoun que Zita n’oublie pas de mentionner dans son entrevue : « L’art de marcher repose dans l’art d’utiliser ses deux pieds. L’un sert à se tenir, l’autre à avancer. »

Anne Bernat

l'auteur

Anne Bernat

Épicurienne et curieuse de nature, Anne se nourrit du contact avec les autres. Elle est une fervente croyante que dans la vie, tout est parfait. Il suffit juste de marcher les yeux ouverts et de s’émerveiller même (et surtout) des choses les plus simples. Car simplicité rime avec authenticité.

One comment

  1. Une envie de mettre le cap sur cette île paradisiaque,très beau reportage avec des photos extraordinaires
    A découvrir sans modération
    Félicitations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *